Et si chacun pouvait produire vers chez lui, avec ses amis, sa famille et ses voisins, le spectacle vivant qui parle de ce qui le touche, ce qui l’intéresse et le surprend ? Le Théâtre persistant est un collectif d’artistes du spectacle vivant, qui propose de réaliser à la demande des habitants, dans toutes sortes de lieux, grâce au financement participatif et au mécénat, des interventions théâtrales : des ateliers, des animations et des spectacles.

image_artsvalley

Vous devez être inscrit pour voter !

Temps restant pour voter

Le Théâtre Persistant

Logo Théâtre persistantL’art par la racine

 

Une vie culturelle mieux partagée

Parce que notre façon de produire et partager la culture façonne nos modes de pensée et notre vie sociale, nous voulons proposer une alternative aux circuits traditionnels de production du spectacle vivant. Nous voulons promouvoir plus de démocratie et de participation des habitants dans la création théâtrale, encourager la commande locale et l’engagement des artistes envers les populations. On table sur une mise en commun, chacun selon ses ressources et ses envies : les spectateurs apportent leur connaissance du terrain et les moyens de financement, nous apportons notre savoir-faire créatif et notre connaissance de la littérature et des arts.

Comment est-ce que cela marche ?

Le mieux est de le découvrir sur la vidéo de Présentation:

 

Le Théâtre Persistant, Késako?

 

Et pour en savoir plus…

 

C’est en quatre temps forts que se déploie chaque projet – et plus si affinités :

L'Histoire
Vous avez une histoire à raconter, une légende locale à revisiter, une idée à explorer ? Vous voulez mettre en avant et animer certains espaces de votre voisinage : cette gare presque abandonnée, cette usine, une grotte ou une clairière… ? Vous voulez aborder des sujets polémiques ou importants pour votre communauté (l’hospitalité, les fermetures d’entreprises, le vin, le racisme…) ? Ou bien simplement dynamiser la vie théâtrale sur votre territoire ? Contactez-nous ! Vous êtes la « Graine » de ce projet. Ça ne coûte rien, c’est sympa, et ça peut mener loin !
On se rencontre, et on en parle
On imagine ensemble ce que cela pourrait être, en tenant compte des contraintes techniques, des possibilités pratiques d’hébergement, et surtout de qui vous êtes et de qui nous sommes. On laisse partir notre imagination : quel arbre allons-nous faire pousser ? De quoi est-ce que cela parlera ? Quels sont les artistes qui vont y participer ? Quels sont les ateliers et animations que nous organiserons en plus de la représentation ? Et nous réalisons ensemble une petite vidéo qui raconte et partage chacune de nos envies, notre projet commun afin de le présenter au mieux.
La graine est plantée,
Il faut maintenant l’arroser pour qu’elle pousse ! À partir de cette proposition, nous estimons le coût minimal de l’intervention, et cherchons à la financer sur la Fabrique d’Arts Valley, notre partenaire pour le financement participatif et le mécénat. Les dons peuvent provenir de particuliers comme d’entreprises. Le succès de cette étape dépendra de notre capacité à mobiliser nos réseaux respectifs : vous, en convaincant vos voisins, vos amis, votre famille, les entreprises locales, toutes les personnes susceptibles de bénéficier de notre intervention, de participer ; nous, en contactant les pouvoirs publics, en sollicitant leur soutien, en recherchant des partenaires dans votre région.
L'événement
Si le budget minimal est atteint ou dépassé, nous organisons l’événement, l’ouvrons à tous, animons des ateliers, présentons un ou plusieurs spectacles, selon le budget récolté. Le tout dans la joie, le partage et l’exigence artistique !

Mais si tout va bien, cela ne s’arrête pas là : si la rencontre nous paraît à tous fructueuse, si le terreau est bon, nous définissons ensemble de nouveaux projets, nous essayons de voir comment nous pourrions revenir, travailler avec vous sur des temps peut-être plus longs… Une fois qu’une graine est plantée, toute une forêt peut pousser !

 

Une approche économique durable

En se basant sur le mécénat et le financement participatif, le Théâtre persistant propose donc un modèle économique alternatif, durable, social et solidaire. Chez nous, la demande précède l’offre. Nos interventions théâtrales ont ainsi une valeur symbolique plus forte, car elles naissent d’une rencontre et non d’un simple achat de billet. Cela offre par ailleurs plus de sécurité pour les artistes, qui savent par avance de quel budget ils disposeront et ne sont ainsi pas obligés d’investir beaucoup de temps et d’argent pour des résultats de diffusion incertains. Enfin, plutôt que de solliciter et attendre l’aide publique de la part des différentes institutions, qui sont débordées et ont leur propre cahier des charges, celle-ci est choisie par les habitants eux-mêmes : chaque don offre en effet une réduction d’impôt à hauteur de 66 %. C’est un véritable pouvoir des citoyens que de pouvoir ainsi orienter la façon dont sera utilisé son impôt pour ce qui concerne sa vie culturelle.

Une démarche artistique innovante

Tout ceci n’est possible que grâce à une approche renouvelée de la création, qui part d’une rencontre entre un public et une équipe artistique plutôt que de la « vision » d’un auteur ou un metteur en scène. Notre collectif est composé d’artistes de la scène expérimentés, qui ont développé une aptitude accrue à l’improvisation et à la création collective. Convaincus que le partage qui peut se créer autour du spectacle vivant ne se limite pas au seul temps de la représentation, qu’il englobe aussi des ateliers, des temps de pratique collective, des moments d’échange et de discussion, les artistes du Théâtre persistant ont la passion de la transmission et de la rencontre.

Quelques graines précédentes

Nous avons commencé notre activité de jardinage artistique ! Déjà de beaux arbres, parfois buissons, ont poussé ici où là.

- À l’école Édouard Herriot, Lyon 8ème : nous avons rencontrer certaines mamans. La discussion a tourné autour de l’école bien sûr, de son rôle, de comme elle s’organise sans consulter les parents. Cela a donné un premier spectacle dont vous pouvez lire le compte-rendu en ligne.

- Au Foyer de jeunes travailleurs de Paris Glacière, deux animatrices nous ont proposé de venir faire un spectacle et animer un atelier sur le « vivre ensemble » et l’incivilité. À quatre comédiens, avec des personnages pas toujours très civils, nous avons évoqué tous les petits désagréments que la vie collective peut parfois nous faire subir, de ceux qui jettent leurs déchets n’importe où, à ceux qui font trop de bruit, écoutent de la musique trop fort en pleine nuit ou dans les transports en commun…

Sans titre3

Qui sommes-nous ?

Notre collectif, basé en Rhône-Alpes mais avec des antennes en région parisienne, en Bourgogne, Auvergne et Franche-Comté, est mené par Hervé Charton, metteur en scène, auteur, comédien, et auteur d’une thèse sur la liberté dans l’improvisation théâtrale. Il est composé de comédiennes et comédiens qui, dans leur majorité, se sont rencontrés au LACSE – Laboratoire des artistes créateurs sympathiques et engagés, rejoints par des improvisateurs et comédiens chevronnés issus de certaines grandes troupes et écoles lyonnaises (comme Et Compagnie ou encore l’ancienne Fabrique du Théâtre Théo Argence de Saint-Priest). Mais il y a aussi parmi nous des danseuses et danseurs, des musiciennes et musiciens, des autrices et des auteurs… en un mot : des artistes !

Mail : contact@theatre-persistant.fr
Site internet : www.theatre-persistant.fr
Page Facebook : www.facebook.com/theatrepersistant