Grete, une femme avide de propreté, tient son foyer de manière irréprochable et forme avec Fritz un couple apparemment solide. Mais Grete commet l’erreur, aux yeux de Fritz, d’acheter un détergent au marché cosmopolite. Une première souillure sur leur impeccable mariage ?
Alpenstock est une pièce à trois personnages, de Rémi DE VOS.

Projet Financé ! Affiche Format 550x350

Ce projet a réussi son financement

117% Récolté
  • 4675,00 EUR Récolté
  • 4000,00 EUR Objectif
  • 50 Soutiens

Alpenstock

de Rémi DE VOS

Mise en scène Chloé PONCE VOIRON

Compagnie NAOPS

www.naops.fr

 

Alpenstock : sorte de canne à embout ferré, peut être considéré comme l’ancêtre du piolet.

Tout était pourtant si propre…

Machine à laverUn intérieur de maison. Propre. Rangé. Ordonné. Carré. Désinfecté. Fleuri. Meublé. Décoré. Cadré. Lustré. Entretenu. Lessivé. Voici donc le lieu du drame dans lequel évolue Grete. Parfaite ménagère, autrichienne. Une femme responsable de sa maison. Maîtresse absolue de son intérieur. Elle est l’épouse appropriée de Fritz. Fonctionnaire appliqué. Autrichien également. Qui aime sa place. Dans la société, et dans sa maison. Patriote. Responsable de son travail et de son foyer. Il est le rassurant époux de Grete, et le chef de cette maison, salie par Yossip. Immigré balkano-carpato-transylvanien. Rom’ quoi. Introduit de façon parfaitement illégitime dans l’univers de Grete et de Fritz. Dans cette maison si propre. Le drame. Mais pourquoi cette idiote a-t-elle acheté ce foutu détergent au marché cosmopolite ?!!

« Tu ne te rends pas compte Grete ! Grete ma poulette ! Du détergent! Au marché cosmopolite ! » Fritz

Les Personnages

Grete

Grete est une parfaite ménagère autrichienne. C’est une fausse blonde (on a tous-tes nos secrets). imagesElle porte Une jupe « à quilles », ou jupe « ligne A ». Ou bien une robe 1950. Par dessus, un tablier blanc toujours impeccable, même après une journée de ménage. Tout un savant mélange de symboles : femme au foyer et  domestique sexy, ce qui plait beaucoup à Fritz. Elle est toujours enjouée à l’idée d’être une « bonne épouse ». Elle puise en elle toutes les ressources pour savoir apprécier sa vie et son mari. Elle se plonge tous les jours, corps et âme dans le ménage. Etre fébrile, et instable (comme toutes les femmes), elle ne tient debout, que grâce à son solide époux. Enfin, c’est ce qu’elle croit. Se fissure la première. Sa coupe de cheveux et sa robe en prendront un coup. Ses certitudes et le fond de son regard aussi. 

« Heureusement que tu es là pour me guider idéologiquement Fritz. » Grete

Fritz

images (1)Fritz est une caricature de lui même. Rogue et paternaliste. Trop brun pour être autrichien pur, il travaille sa couleur avec application. Il se sent plus que jamais homme lorsqu’il porte sa moustache et ses habits traditionnels, tout particulièrement sa culotte en peau de chamois. Fonctionnaire par patriotisme. Peut-être aussi pour la stabilité de l’emploi, des horaires et du salaire. Impuissant et violent. Et vice et versa.

« Je suis là, ne t’inquiète pas ma poulette. Tu es une femme simple qui peut sans doute faire mon bonheur. » Fritz

Yossip Karageorgevitch Assanachu

images (2)Balkano-carpato-transylvanien. Rom’ quoi. D’allure douteuse. Le cheveu peut-être un peu gras, mais un joli regard. Parle plutôt bien la langue du cœur. Issu d’une famille nombreuse. Timide. Et pourtant particulièrement entreprenant. Un peu trop. Il a le bon goût de savoir mourir en silence et sans trop d’emphase. Il est celui qui vient salir et entacher l’équilibre domestique de Fritz et Grete. Et pourtant, il est celui dont la mort donnera vie à leur couple.  

« Oui, madame, j’ai passé la nuit enveloppé du chaud manteau des sentiments les plus confortables à votre intention. » Yossip

La Porteuse du projet (la vache, c’est lourd !)

  Chloé PONCE VOIRON DSC05022 - Copie   Procès Note d’Intention

Je n’ai pas tout de suite compris pourquoi je souhaitais mettre en scène cette pièce. Le style ?… L’humour ?… Le sujet ?… L’histoire, les personnages ? Je suis donc allée me plonger dans l’univers de Rémi De Vos, en lisant plusieurs autres de ses pièces. 7 très précisément, soit environ 734 pages, soit 599 minutes, si l’on considère qu’il faut approximativement 49 secondes pour lire 1 page, soit environ 10h de lecture… Sans compter les pauses pipi bien sur. Puis à force de lire et de relire, et de re-relire cet « Alpenstock », tout s’est clairement dessiné. J’ai mis des mots sur pourquoi et comment je souhaitais défendre ce texte.

J’ai décidé de traiter, en m’appuyant sur le style, l’humour, les excellents personnages de cette pièce, et mon indéniable talent, ce que j’appellerais « le trop pur pour être propre ». L’angoisse que (me) provoquent ces lieux et ces ambiances propres, rangés, cadrés, normés, plein de morgue, qui ne laissent aucune place à la fantaisie, à la différence, à la personnalité, à la vie dans tout ce qu’elle a de plus imprévisible, de plus fou, de plus déraisonnable et d’imparfait.

Il est question, plus clairement, et peut-être plus grossièrement, de racisme, de nationalisme et de domination.

Avec « Alpenstock », je défends l’idée que les modes de pensées qui mettent des cases, et des normes partout, pour tout, et à tout le monde, sont voués à l’échec et au cataclysme. Attendez-vous à ce que tout s’écroule. Au propre comme au figuré. Grand bien me leur nous fasse !

 

Les Artistes

 

Léa MARIE-SAINT GERMAIN – Grete 051

Léa démarre sa formation de comédienne aux Cours Florent. Elle a également suivi les cours d’Acting in English pendant 4 ans. Conséquence : Chie spic inegliche flouentli. Elle donne d’ailleurs depuis des cours de théâtre en anglais à des petits enfants trop mignons, trop choux.

Elle démarre sa carrière de comédienne au théâtre dans LES FERES KARAMAZOV, LOVE’S FIRE, et LA LUCARNE. Elle combinera ensuite jeu et mise en scène, via La Compagnie Des Aléas dans des pièces d’Israël Horovitz : LE PREMIER et HOROVITZ MIS EN PIECES. Depuis 2010, she plays également dans le diptyque JACKIE AND THE GIANT et JACKIE AND THE HORRIBLE FAMILY. Spectacle interactif bilingue pour enfants trop mignons, trop choux. Et si vous ne parlez pas anglais, c’est bien dommage, mais vous pouvez tout de même la voir en ce moment sur scène, dans la nouvelle pièce d’I. Horovitz, (traduite en français of course) : PHONE TAG.

A l’écran, Léa jouera dans le court métrage COUP DE POKER. Vous l’aurez peut-être aussi vue dans VENUS NOIRE; TOI, MOI, LES AUTRES; BOHEMIAN RHAPSODY, ou YOUNG.

C’est une comédienne aussi complète qu’une céréale, qui sait également chanter, danser et faire des claquettes. Mais tout cela n’est rien, car c’est dans ALPENSTOCK que Léa nous éclaboussera de son talent. Mais rassurez-vous, elle nettoie toujours après.

Ps : Léa pratique les claquettes, la natation, le ski ou bien le vélo. Mais pas tout en même temps… Mais réfléchissez ! Des claquettes ! Dans une piscine ?!

 

DSC_0846Mickaël DELIS – Fritz

 

Mickaël est un artiste multiple : comédien, danseur, scénariste, auteur, mannequin,  metteur en scène et professeur de théâtre. Ce qui fait beaucoup c’est vrai. Sa formation de comédien (outre ses deux années d’hypokhâgne et khâgne, sa licence d’anglais, sa maîtrise d’anglais en poétique américaine et son DEA sur le théâtre contemporain britannique… Qui fait tout ça ?!! Nan mais qui ?!!), sa formation de comédien disais-je, a été d’abord en tant qu’élève au Magasin à Malakoff, puis au conservatoire d’art dramatique du 20ème arrondissement. D’où il est sorti avec la mention Très Bien. (Agaçant n’est-ce pas ?)

Au théâtre, il s’illustre comme comédien dans de nombreuses pièces variées telles que OEDIPE CAQUETTE ET PLONGE A TON APPROCHE; L’IMAGE D’UN JOUR et LA BAIGNOIRE AUX DEUX CHAISES, de lui même, au Théâtre du Rond-point ; BEN HUR; LES GAILLARDES, de lui même encore ; MAMITA OU LA NUIT DE LA REINE AERAUSOL crée au CCN de Créteil et toujours de lui même ; L’ARRACHE COEUR ou L’ARMEE DU BONHEUR. Au cinéma, vous l’aurez peut-être croisé dans la file d’attente de l’UGC Bercy, ou bien vu dans NOTHING GOLD, ou PREMIER SOIR. A la télé, vous l’aurez sûrement reconnu dans MAFIOSA (Canal +), UN FLIC (France 2), LES BLEUS, ou encore SCENES DE MENAGES.

Il se peut même que vous l’ayez vu pour une pub DIOR ou BMW, entendu à la radio sur France Inter ou France Culture. Il aurait même, selon nos sources, son permis bateau… Ce type serait donc un génie. Cette perfection sera mise au service du rôle de Fritz dans ALPENSTOCK. Yossip et Grete en mesureront toute l’horreur…

PS : Vous vous doutiez bien qu’il y avait un hic chez Mickaël. En effet, il semblerait qu’il possède 117 paires de chaussures et dépense chaque semestre le PIB du Khazakstan en vêtements inutiles. La virilité de Fritz risque en prendre un coup. Et c’est pas pour nous déplaire

 

Pierre KHORSANDPierre KHORSAND – Yossip

 

Pierre a suivi sa formation aux Cours Florent, dans les cours de Béata Nilska, Michel Fau, Christian Crozet et Sandy Ouvrier. Sa formation cinéma à quant à elle été sous la direction d’Augustin Burger (mais sans frites… facile), Nathalie Donnini et Christine François.

Il a également suivi les Cours Simon et aurait volontiers suivi les Cours Jean-Pierre s’ils avaient existés.

C’est un comédien riche de ses nombreuses expériences professionnelles. Artistiquement riche, bien entendu, sinon les comédiens sont souvent plutôt pauvres. L’ont enrichi, CRAVATE CLUB, LE ROUGE GORGE, CORRIDA, SODA, L’ARCHITECTE ET LA FORET ou WESTERN LOVE. Vous pouvez le voir en ce moment au bar chez Ginette, mais aussi dans d’excellentes pièces comme LE PREMIER et HOROVITZ MIS EN PIECES d’I. Horovitz, m.e.s L-Marie St Germain ou LE MEDECIN MALGRE LUI.

Au cinéma, il a joué dans FETE COMME CHEZ VOUS, BOHEMIAN RHAPSODY, ADELE BLANC SEC, CALLAO ou dernièrement dans 20 ANS D’ECART.

A la télévision, vous avez également pu l’apercevoir dans LA CHANSON DU DIMANCHE, mais faut-il encore que vous regardiez la télé le dimanche. Sinon dans LES AFFAMES, mais faut-il encore que vous regardiez la télé aux heures des repas.

Et bien entendu, ne le ratez pas dans ALPENSTOCK, Fritz et Grete, eux, ne l’ont pas loupé…

Ps : Il est une personne rare, capable d’allier passion du tunning et de Baudelaire. (??!!)

 

Objectifs et financement

 

 »Objectifs
L’objectif : Jouer la pièce sur la lune. Mais dans un premier temps, boucler le budget pour la création de la pièce qui se jouera le 3 octobre 2014 à La Traverse (Bourget Du Lac – 73). Dans un second temps, faire venir des programmateurs lors de cette représentation, puis faire vivre la pièce à Avignon (en 2015) et partout en France. Et sur la lune.

Là où nous en sommes : La pièce va se créer en résidence à l’automne 2014. Du 15 au 3 octobre, nous serons donc logé-es en Savoie, à la Villa Caramagne (résidence d’artistes) pour une première étape de travail. Travail en lecture, à la table, dans le salon (et un peu dans la piscine aussi). Dès le 25 septembre, nous envahirons le plateau de La Traverse, au Bourget du Lac, où notre première représentation aura lieu le 3 octobre, à 20h. Nous aurons une semaine de travail sur scène, ce qui nous permettra de créer la technique (scénographie, lumières) et de nous approprier la scène, avant la représentation du 3 octobre.

 

 »Combien
Combien ? : 55,190,242.00 roubles biélorusses. Soit 4 000€. On accepte aussi les roupies.

Pour quoi faire ? : Ces 4 000€ ne sont qu’une partie de notre budget. Ils nous permettront essentiellement de payer les salaires scandaleusement indécents de la scénographe, de l’accessoiriste et la créatrice lumière. On a bien essayé de négocier les salaires en bonbecs, mais elles/ils n’ont pas voulu… Capitalistes ! Evidemment si on a plus, on a déjà plein de bonnes idées pour savoir comment utiliser tout cette montagne de pognon. Cela nous permettrait d’envisager des envies artistiques qu’on avait sagement mises de côté mais qui trépignent dans nos tiroirs.

Nous soutiennent déjà : Le Conseil Général de la Savoie, la Fondation Caramagne, L’Espace de la Traverse, Corisande Productions, ma mère et quelques mécènes.

Montant de votre don

  • Pour 5,00 EUR

    Quantité Illimitée

    Un reçu de don qui permet de déduire fiscalement 66% de la somme. En gros vous dépensez réellement 1.65€. Rien du tout quoi. Vous pouvez vous permettre de mettre plus. Enfin, j'dis ça j'dis rien...

  • Pour 25,00 EUR

    Quantité Illimitée

    Un reçu de don (vous dépensez réellement 8.25€) - Un badge Alpenstock - Une éponge dédicacée de Grete

  • Pour 50,00 EUR

    Quantité Illimitée

    Un reçu de don (vous dépensez réellement 16.50€) - Un badge Alpenstock - Une éponge dédicacée de Grete - Un bout de la culotte en peau de chamois de Fritz. Dédicacée aussi !

  • Pour 100,00 EUR

    Quantité Illimitée

    Un reçu de don (vous dépensez réellement 33€) - Un badge Alpenstock - Une éponge dédicacée de Grete - Un bout de la culotte en peau de chamois de Fritz. Dédicacée aussi ! - Une mèche de cheveux de Yossip

  • Pour 150,00 EUR

    Quantité Illimitée

    Un reçu de don (vous dépensez réellement 49.50€) - Un badge Alpenstock - Une éponge dédicacée de Grete - Un bout de la culotte en peau de chamois de Fritz. Dédicacée aussi ! - Une mèche de cheveux de Yossip - 2 places offertes pour la représentation du 3 octobre

  • Pour 200,00 EUR

    Quantité Illimitée

    Un reçu de don (vous dépensez réellement 66€) - Un badge Alpenstock - Une éponge dédicacée de Grete - Un bout de la culotte en peau de chamois de Fritz. Dédicacée aussi ! - Une mèche de cheveux de Yossip - 2 places offertes pour la représentation du 3 octobre - Une invitation à dîner pour deux personnes chez Fritz et Grete ! Avec Yossip s'il est toujours vivant.

Faire un Don